ACCUEILPAR CATÉGORIESCOMÉDIE DRAMATIQUE | LE SAC DE FARINE - KADIJA LECLERE



 


  ACCUEILPAR CATÉGORIESCOMÉDIE DRAMATIQUE | LE SAC DE FARINE - KADIJA LECLERE

- 156 de 156 -
LES MIRACLES N’ONT LIEU QU’UNE FOIS - Yves Allégret
LES MIRACLES N’ONT LIEU QU’UNE FOIS - Yves Allégret
18.00 €
- 155 de 156 -
NANA ET LES FILLES DE BORD DE MER - Patricia Bardon
NANA ET LES FILLES DE BORD DE MER - Patricia Bardon
18.00 €
- 154 de 156 -
LA REINE DES CARTES - Thorold Dickinson
LA REINE DES CARTES - Thorold Dickinson
18.00 €
- 152 de 156 -
Elles deux - Márta Mészáros
Elles deux - Márta Mészáros
15.00 €
- 151 de 156 -
Pour que ses jours fleurissent - Nicole Ferry
Pour que ses jours fleurissent - Nicole Ferry
18.00 €
- 150 de 156 -
MORANBONG Chronique Coréenne - Jean-Claude Bonnardot
MORANBONG Chronique Coréenne - Jean-Claude Bonnardot
18.00 €
- 149 de 156 -
LE ROI DE PARIS - Dominique Maillet
LE ROI DE PARIS - Dominique Maillet
20.00 €
- 148 de 156 -
Prisonnières - Charlotte Silvera
Prisonnières - Charlotte Silvera
15.00 €
- 147 de 156 -
LE CLAIR DE TERRE - Guy Gilles
LE CLAIR DE TERRE - Guy Gilles
20.00 €
- 146 de 156 -
L’AMOUR À LA MER - Guy Gilles
L’AMOUR À LA MER - Guy Gilles
20.00 €
- 145 de 156 -
AU PAN COUPÉ - Guy Gilles
AU PAN COUPÉ - Guy Gilles
20.00 €
- 144 de 156 -
SON DERNIER RÔLE - Jean Gourguet
SON DERNIER RÔLE - Jean Gourguet
15.00 €
- 143 de 156 -
L’AMOUR C’EST GAI - L’AMOUR C’EST TRISTE - Jean-Daniel Pollet
L’AMOUR C’EST GAI - L’AMOUR C’EST TRISTE - Jean-Daniel Pollet
25.00 €
- 142 de 156 -
LES PARTICULES - Blaise Harrison
LES PARTICULES - Blaise Harrison
18.00 €
- 141 de 156 -
QUE LE DIABLE NOUS EMPORTE - Jean-Claude Brisseau
QUE LE DIABLE NOUS EMPORTE - Jean-Claude Brisseau
25.00 €
- 140 de 156 -
LA FILLE DE NULLE PART - Jean-Claude Brisseau
LA FILLE DE NULLE PART - Jean-Claude Brisseau
20.00 €
- 139 de 156 -
LA CROISÉE DES CHEMINS - Jean-Claude Brisseau
LA CROISÉE DES CHEMINS - Jean-Claude Brisseau
20.00 €
- 138 de 156 -
PLUS QU’HIER MOINS QUE DEMAIN - Laurent Achard
PLUS QU’HIER MOINS QUE DEMAIN - Laurent Achard
20.00 €
- 137 de 156 -
BEAU TEMPS MAIS ORAGEUX EN FIN DE JOURNÉE - Gérard Frot-Coutaz
BEAU TEMPS MAIS ORAGEUX EN FIN DE JOURNÉE - Gérard Frot-Coutaz
25.00 €
- 136 de 156 -
THE BROWNING VERSION - Anthony Asquith
THE BROWNING VERSION - Anthony Asquith
18.00 €
Suivant
 Le Sac de Farine - Kadija Leclere

Le Sac de Farine - Kadija Leclere
Prix: 15.00 €
Disponible
 
Envoyer à un ami

Avec : Hafsia Herzi, Hiam Abbass, Smaïn Fairouze, Medhi Dehbi, Rania Mellouli, Souad Saber, Abderraouf, Hassan Foulane, Fairouzze Amiri
La Cie Cinématographique européenne, Sahara Productions, Tchin Tchin Productions - Version originale Franco-Marocaine, sous-titres français et anglais - 92mn

  • Meilleure Actrice et Meilleur scénario et Prix du Jury au Festival international du Film indépendant de Bruxelles
  • Prix Graine de Cinéphage au Festival International du Films de Femmes de Créteil
  • Prix du Jury au Mannheim Heidelberg International Film Festival
  • Mention spécial du Jury jeune au Ciné Jeune Film Festival

Alsemberg, décembre 1975, Sarah, 8 ans, vit dans un foyer d’accueil catholique. Un jour, son père biologique, qu’elle n’a jamais vu, se présente pour l’emmener en week-end à Paris. Mais c’est au Maroc que Sarah se réveille, dans une petite ville perdue dans les contreforts de l’Atlas.

Le Sac de Farine - Kadija Leclere

Très vite, le père part, l’abandonnant à sa famille, sans aucune explication. Elle se glisse alors dans la vie d’une petite fille marocaine où la seule scolarité qui lui est proposée est celle de l’école du tricot.

Le Sac de Farine - Kadija Leclere

Neuf ans plus tard, on retrouve Sarah, 17 ans, adolescente comme les autres... Ou presque. Nous sommes en 1984, en pleine révolte de la faim (La Révolte des «Awbach»). Le père de Sarah n’a jamais envoyé l’argent qu’il avait promis, et pour la famille dans laquelle elle se trouve, chaque bouche à nourrir compte de plus en plus. Sarah devra trouver un moyen de gagner sa place.

Le Sac de Farine - Kadija Leclere

Et puis, il y a Nari, ce bel étudiant engagé politiquement... Mais aussi, son envie de partir, de retrouver la Belgique de son enfance, l’école, les livres et une vie que Sarah s’imagine libre...

« Le conte cruel et poétique de Kadija Leclere... L’éclosion d’une toute jeune actrice bouleversante : Rania Mellouli. »
- Gilda Benjamin, la Libre Essentiel

« Un drame familial poignant qui se rit des clichés. »
- Michaël Degré, L’Avenir

« De la féminité naissante des jeunes filles en fleurs à la solidarité de classe fendillée par un conflit larvé de générations, Kadija Leclere se révèle dans l’art de l’esquisse et de la rondeur, bien aidée par le magnétisme de ses actrices. »
- Télé Ciné Obs

« La réalisatrice Kadija Leclere s’est inspirée de sa propre histoire pour aborder les problèmes liés au choc des cultures occidentale et orientale, et à la place des femmes dans la société maghrébine. Son film traite ce sujet délicat avec intelligence. »
- Le Parisien


Suppléments

  • Sarah de Kadija Leclere (2007, 14mn)
  • Entretien avec le compositeur de la musique du film de Christophe Vervoort
  • Bande annonce

 À VOIR ÉGALEMENT
Accueil  | Qui sommes-nous ?  | Actualités  | Nous contacter  | Liens  | Conditions générales de vente   | Plan du site  |
• Votre panier  • Suivi commande  • Imprimer catalogue •
Flux RSS

Paiement sécurisé Paypal Chèque bancaire 
Commentaires   Powered by BoutikOne®