ACCUEILPAR CATÉGORIESDRAME | MIKLÓS JANCSÓ COLLECTION
Actualités
ÔÕ
Voir toutes les nouveautés
Autres



 

- 64 de 64 -
TRANSIT - Christian Petzold
TRANSIT - Christian Petzold
18.00 €
- 63 de 64 -
Rapport préfabriqué - Béla Tarr
Rapport préfabriqué - Béla Tarr
19.00 €
- 62 de 64 -
Le Nid familial - Béla Tarr
Le Nid familial - Béla Tarr
19.00 €
- 61 de 64 -
Damnation - Béla Tarr
Damnation - Béla Tarr
19.00 €
- 60 de 64 -
LES LETTRES PORTUGAISES - Bruno François-Boucher et Jean-Paul Saulieu
LES LETTRES PORTUGAISES - Bruno François-Boucher et Jean-Paul Saulieu
15.00 €
- 59 de 64 -
GORKI - TCHEKHOV 1900 - Fabrice Cazeneuve
GORKI - TCHEKHOV 1900 - Fabrice Cazeneuve
15.00 €
- 58 de 64 -
LE NAVIRE NIGHT - Marguerite Duras
LE NAVIRE NIGHT - Marguerite Duras
15.00 €
- 57 de 64 -
Béla Tarr - Coffret Prestige
Béla Tarr - Coffret Prestige
40.00 €
- 56 de 64 -
REMOUS - Edmond T. Greville
REMOUS - Edmond T. Greville
18.00 €
- 55 de 64 -
Pétain - Jean Marboeuf
Pétain - Jean Marboeuf
14.95 €
- 54 de 64 -
Le Temps suspendu - Péter Gothàr
Le Temps suspendu - Péter Gothàr
19.00 €
- 53 de 64 -
Miklós Jancsó Collection
Miklós Jancsó Collection
75.00 €
- 52 de 64 -
Coffret István Szabó
Coffret István Szabó
40.00 €
- 51 de 64 -
La Saison des Monstres - Miklós Jancsó
La Saison des Monstres - Miklós Jancsó
19.00 €
- 50 de 64 -
Sirocco d’hiver - Miklós Jancsó
Sirocco d’hiver - Miklós Jancsó
19.00 €
- 49 de 64 -
Pour Electre - Miklós Jancsó
Pour Electre - Miklós Jancsó
19.00 €
- 48 de 64 -
Winstanley - Kevin Brownlow et Andrew Mollo
Winstanley - Kevin Brownlow et Andrew Mollo
20.00 €
13.00 €
- 47 de 64 -
Temps sans pitié - Joseph Losey
Temps sans pitié - Joseph Losey
20.00 €
13.00 €
- 46 de 64 -
Des gens qui passent - Alain Nahum
Des gens qui passent - Alain Nahum
15.00 €
- 45 de 64 -
Evening Land - Peter Watkins
Evening Land - Peter Watkins
15.00 €
Suivant
 Miklós Jancsó Collection

Miklós Jancsó Collection
Prix: 75.00 €
Disponible
 
Envoyer à un ami

Coffret 10 films réalisés entre 1963 et 1987.
Clavis Films - Version originale hongroise, sous-titres français et anglais

Dans son cinéma Miklós Jancsó met face à face les oppresseurs et les opprimés et conclut inlassablement que ce sont les mêmes méthodes que le pouvoir utilise partout et depuis toujours. Voilà l’extrême actualité de ses films. Jancsó est un maître : fluidité des mouvements de caméra, plans séquences de neuf à douze minutes, mise en scène basée sur une chorégraphie très élaborée sont ses marques de fabrique qui ont fait de lui une référence cinéphile dans le monde entier.

 


 

Cantate (1963)
Ambrus est un chirurgien confronté à une opération compliquée du cœur. En sauvant son patient, il prouve à la fois ses compétences professionnelles et son courage. Mais Ambrus – entouré d’amis artistes et dans une impasse amoureuse – est en crise et ne trouve plus d’objectifs à sa vie.

Il décide alors d’aller se ressourcer dans son village natal auprès de la figure charismatique de son père. Ce film fut accueilli par la critique comme une des œuvres majeures de la nouvelle vague venant des pays de l’Est et reçut de nombreux prix dans les festivals.

Mon chemin (1964)
Confronté à un monde brutal où chacun doit choisir son camp, le jeune Jozsef déambule au hasard dans la grande plaine hongroise, espérant retrouver un jour sa maison natale. Humilié, battu, chassé de toutes parts, Jozsef apprendra à tracer son propre chemin, le chemin vers un avenir nouveau. Odyssée lyrique de la jeunesse confrontée aux affres d’une guerre impitoyable, Mon chemin, film des débuts de Miklos Jancso, contient déjà tous les éléments qui caractérisent son style unique : plans séquence à l’esthétisme sidérant, maîtrise parfaite de l’espace, puis enfin et surtout, l’obsédante réflexion sur l’absurdité de la guerre.

 

Les Sans-espoir (1965)
Dans les années 60 du XIXème siècle, une poignée d’insurgés tente de relancer les soulèvements de 1848 contre l’empire austro-hongrois. Après une défaite écrasante, les prisonniers sont enfermés dans un fortin, où ils doivent attendre une mort certaine...

« Rondes humiliantes, danses macabres, Les Sans-Espoir est une « glaçante parabole sur les mécanismes du pouvoir et de la délation. » - Emile Breton, L’Humanité

 

Rouges et blancs (1967)
1917, autour de la frontière russe. Les Blancs tsaristes affrontent les Rouges bolcheviques, qui sont soutenus par des volontaires hongrois. Dans l’immense plaine, chasse à l’homme, exécution de prisonniers, cavaliers en déroute et le pouvoir qui guette chaque homme à tour de rôle...

La brillante mise en scène de Jancso découpe ici avec une précision chirurgicale les mécanismes à l’œuvre derrière toute guerre, derrière chaque homme ayant tous les pouvoirs sur autrui.

Psaume rouge (1972)
Fin XIXème siècle, une puissante révolte agricole éclate : main dans la main, les paysans sont prêts à tout pour obtenir satisfaction des seigneurs. Fausses promesses et menaces s’ensuivent alors dans une mécanique qui voit défiler toutes les formes du pouvoir : armée, clergé et seigneurs s’efforcent en vain de faire céder la solidarité des paysans. Dans une ambiance explosive, la révolte semble virer en célébration : les danses commencent et de nouveaux chants naissent, les psaumes rouges...

 

Silence et cri (1968)
Traqué par l’armée, un jeune partisan trouve refuge dans la ferme de deux sœurs tombées sous son charme. Mais sa trace est retrouvée aussitôt, et le trio se voit pris en otage par un officieux libidineux et lâche. Les rituels d’humiliation commencent alors, et la sourde violence d’un face à face incertain entraîne les deux hommes vers un point de non retour : un des deux devra disparaître...

 

Pour Electre (1974)

  • Sélection officiel Festival de Cannes

Pour Electre - Miklós Jancsó

Egisthe le tyran fit célébrer par son peuple le quizième anniversaire de son règne. Il y a exactement quinze ans qu’il a tué son frère Agamemnon et qu’il s’est emparé de son royaume.

Au cours des festivités, on a la possibilité de dire la vérité, mais seule Electre, la fille d’Agamemnon s’en sert. Elle proclame, en face d’Egisthe les crimes de celui-ci et déclare que son frère Oreste, viendra se venger.

Un messager, venu de loin, apporte la nouvelle qu’Oreste est mort. Dans sa colère, Electre poignarde le messager qui ne meurt pourtant pas et Electre reconnaît son frère.

Tous deux triomphent du tyran, mais après la victoire ils se heurtent. Electre choisit une impitoyable vengeance, mais Oreste voit une autre voie pour arriver à leur but commun, à la réalisation de l’empire de la liberté.

Pour Electre - Miklós Jancsó

 

Sirocco d’hiver (1969)
Avec : Jacques Charrier, Marina Vlady, Ewa Swann

  • Quainzaine des réalisateurs Cannes 1969

Au début des années 1930, après un coup d’éclat dans son pays, l’activiste yougoslave Marko Lazar se réfugie en Hongrie où il rejoint les membres de son groupe révolutionnaire fomentant contre le roi de Yougoslavie. Son idéalisme et son esprit franc-tireur dérangent son organisation qui redoute que ses actions terroristes mettent son plan en péril. On confie à Maria et Ilona, deux belles jeunes femmes, la mission de le retenir en Hongrie en nouant des relations amoureuses. Marko commence à douter de son entourage et le chef de son groupe décide de l’empêcher de regagner la Yougoslavie.

Sirocco d’hiver - Miklós Jancsó

 

Le Cœur Tyran (1981)

La Saison des Monstres (1987)
Avec : József Madaras, György Cserhalmi, Ferenc Kallai, Júlia Nyako

  • Prix spécial du Jury, Mostra de Venise

Un professeur, M. Kovacs, fête son soixantième anniversaire et réunit dans sa maison de vacances ses anciens élèves qui ont construit leur vie en Hongrie ou à l’étranger. Kamondi arrive en dernier et avec ses principes égalitaires, il provoque rapidement un conflit entre lui et l’élitiste Bardocz. La dispute divise les gens et à l’approche du soir le rassemblement d’amis se transforme de plus en plus à un jeu de mystère étrange où les participants voient les événements se dérouler sur les écrans de télévisions divers.

Cette « chronique apocalyptique » composés de couches narratives successives est le premier film « d’apparence contemporaine » de Jancsó, qui vise à symboliser le chaos universel et qui exprime, la veille de la tombée du Rideau de Fer, sa profonde angoisse devant les événements à venir.

 


SUPPLEMENTS

  • Livret Jancsó par lui-même et par ses amis (44 pages)
  • Six courts métrages inédits, réalisés par Miklós Jancsó dans les années 50
  • Entretiens avec Miklós Jancsó, Martin Scorsese, Marina Vlady, Noël Simsolo, Gérard Mordillat, János Kende (chef opérateur de Miklós Jancsó), Yvette Biro, Tamás Banovich (chef décorateur de Miklós Jancsó)
  • Cinéastes de notre temps : Miklós Jancsó, documentaire de Jean-Louis Comolli (52mn, 1969, INA)
  • Making-of :
    • Etude de Georg Pintér (Sirocco d’hiver)
    • Avec une caméra à Kostroma de Zsolt Kézdi-Kovács (Rouges et Blancs)
  • Une coproduction hungaro-soviétique, documentaire d’Iván Forgách sur la censure soviétique du film Rouges et Blancs.
  • Qui êtes-vous Miklós Jancsó ? film de présentation de Miklós Jancsó réalisé par Emilie Cauquy
  • Scène de répétition inédite des Sans-Espoir
  • Rencontre du public avec Marina Vlady et Janos Kende à la Cinémathèque française

 À VOIR ÉGALEMENT
Agnus Dei - Miklós JancsóAgnus Dei - Miklós Jancsó
Clavis Films, 1970 - Version restaurée, version originale hongroise sous-titrée - 92mn

19.00 €



Cantate - Miklós JancsóCantate - Miklós Jancsó
Clavis Films - Version restaurée - Version originale, sous-titres français et anglais - 90 mn

19.00 €



La Saison des Monstres - Miklós JancsóLa Saison des Monstres - Miklós Jancsó
Avec : József Madaras, György Cserhalmi, Ferenc Kallai, Júlia Nyako Clavis Films - Verson restaur&eac..

19.00 €



Les Sans-Espoir - Miklós JancsóLes Sans-Espoir - Miklós Jancsó
Clavis Films - Version restaurée - Version originale, sous-titres français et anglais - 86 mn

19.00 €



Mon chemin - Miklós JancsóMon chemin - Miklós Jancsó
Clavis Films - Version restaurée - Version originale, sous-titres français et anglais - 97 mn

19.00 €



Pour Electre - Miklós JancsóPour Electre - Miklós Jancsó
Clavis Films - Couleur, version restaurée - Version originale hongroise, sous titres français et anglais -..

19.00 €



Psaume rouge - Miklós JancsóPsaume rouge - Miklós Jancsó
Clavis Films - Version restaurée - Version originale, sous-titres français et anglais - 81 mn

19.00 €



Rouges et Blancs - Miklós JancsóRouges et Blancs - Miklós Jancsó
Clavis Films - Version restaurée - Version originale, sous-titres français et anglais - 85 mn

19.00 €



Silence et cri - Miklós JancsóSilence et cri - Miklós Jancsó
Clavis Films -Version restaurée - Version originale, sous-titres français et anglais - 73 mn

19.00 €



Sirocco d’hiver - Miklós JancsóSirocco d’hiver - Miklós Jancsó
Avec : Jacques Charrier, Marina Vlady, Ewa Swann Clavis films - Version restaurée - Version originale hongroise,..

19.00 €



Accueil  | Qui sommes-nous ?  | Nous contacter  | Liens  | Conditions générales de vente   | Plan du site  |
• Votre panier  • Suivi commande  • Imprimer catalogue •
Flux RSS

Paiement sécurisé Carte bancaire Paypal Chèque bancaire 
Commentaires   Powered by BoutikOne®